Urgence Infos-Patient
Maladies buccodentaires

Maladies buccodentaires

Il existe une multitude de maladies buccodentaires, telles que carie, gingivite, parodontite, etc.

La carie dentaire est une maladie infectieuse à évolution habituellement lente. Elle touche d’abord la couche extérieure de la dent (l’émail) et progresse en profondeur dans la couche suivante (dentine), si elle n’est pas traitée. Elle est causée par les bactéries qui se nourrissent des glucides de notre alimentation et qui, par conséquent, créent de l’acide. Cet acide perfore peu à peu les différentes couches anatomiques, laissant ainsi progresser la carie. Généralement, la sensibilité survient lorsque la carie s’approche du coeur de la dent (pulpe). Plus la carie progresse, plus le nerf risque d’être atteint et d’avoir besoin d’un traitement de canal ou d’une extraction. Lorsque la carie est débutante, il est possible de stabiliser son état avec une bonne hygiène et un traitement au fluorure.

Le risque carieux dépend de plusieurs facteurs :

  • La morphologie de la dent : une molaire est plus susceptible de carier, vu ses petits sillons où les bactéries et la nourriture peuvent se loger facilement. Une racine de dent exposée est aussi plus vulnérable, puisque cette partie n’a pas d’émail pour la protéger.
  • La quantité de salive : elle contribue à neutraliser l’acidité dans la bouche. Les gens qui produisent moins de salive sont donc plus à risque. Le taux PH de la salive y est aussi pour quelque chose. La carie aime un environnement plus acide.
  • l’alimentation et les boissons: la fréquence d’ingestion de glucides fermentescibles augmentent le risque de carie. Aussi tous les aliments/boissons acides rendent
  • l’émail plus vulnérable.
  • l’hygiène buccodentaire : le brossage et la soie contribuent à déloger les bactéries et les aliments collés sur les dents. S’il y a négligence sur ce plan, la carie est favorisée.

Selon votre condition et vos habitudes alimentaires, votre hygiéniste et votre dentiste pourront vous conseiller sur les meilleures façons pour vous de prévenir la carie.

La gingivite est une inflammation de la gencive causée principalement par la plaque ou le biofilm.

Elle est caractérisée par le saignement des gencives, le changement de couleur (rougeurs), la présence d’enflure ou de sensibilité.

Les causes possibles sont le manque de rigueur dans l’hygiène, changements hormonaux (puberté, grossesse, ménopause, etc.), effet secondaire d’un médicament. Il est important de mentionner que la gingivite est réversible.

La parodontite, par contre, est caractérisée par la destruction de l’os autour d’une ou plusieurs dents. Il est possible qu’il y ait de la suppuration ou même la formation d’un abcès. Cette maladie peut être causée par  l’accumulation de tartre et de plaque sous la gencive et  une prédisposition génétique.

Il est à noter que la maladie parodontale peut avoir des interférences avec le diabète non contrôlé et les maladies cardiaques.
La maladie parodontale se décrit comme étant une détérioration graduelle, sans douleur, entraînant:

  • la destruction d’os,
  • la mobilité des dents,
  • le déracinement,
  • la perte des dents.

Il y a trois phases distinctes : débutante, modérée et avancée.

La maladie parodontale se contrôle, mais ne se guérit pas complètement.
** Intervenir au plus tôt est le mieux pour la santé dentaire **